Attentat contre le mouvement syndical colombien

DEMANDE DE COMMUNICATION URGENTE POUR LA SÉCURITÉ DU LEADER SYNDICAL, FRANCISCO RAMIREZ PRESIDENT DE SINTRAMINERCOL

SOURCES : JUSTICIA Y PAZ, justiciaypaz@andinet.com et SINTRAMINERCOL sintrami@telecom.com.co, Bogota, Octobre 2004.

Francisco Ramirez Cuellar, chef syndical du secteur minier reconnu nationalement et internationalement pour son travail de défense des droits économiques, sociaux et culturels mais également pour sa tâche d’investigation portant sur divers cas relatifs aux activités paramilitaires qui protègent les investissements privés se réalisant sur les territoires collectifs ou qui persécutent et exterminent les membres d’organisations sociales ; a souffert une nouvelle tentative d’attentat contre sa vie.

Ce n’est pas la première fois que Francisco court des risques très élevés dû à son travail de défense des droits syndicaux des travailleurs et travailleuses. Durant cette année, les actes de harcèlement et d’intimidation se sont intensifiés et ont culminé par l’explosion de deux pétards dans les bureaux de l’organisation syndicale.

Lire la suite en ligne : >>> Projet Accompagnement Solidarité Colombie

 
 
Les derniers articles