Leïla Chahid : "tout à fait possible" qu’Arafat ait été empoisonné

PARIS, 14 novembre (XINHUANET) — Leïla Chahid, la déléguée générale de Palestine en France, a déclaré dimanche sur la radio privée Europe 1 qu’il est "tout à fait possible" que le dirigeant palestinien Yasser Arafat, décédé le 11 novembre, ait été empoisonné.

"C’est tout à fait possible qu’ils l’aient empoisonné puisqu’ils en ont empoisonné d’autres. Je ne peux pas vous dire que, médicalement, nous en ayons les preuves", a ajouté la déléguée.

"Les médecins n’ont pas démenti. Il n’y a pas de preuves de toxines particulières mais il y a des toxines qu’on ne retrouve pas dans les corps des malades", a déclaré Leïla Chahid.

La déléguée a souligné que pour les Palestiniens, la thèse de l’empoisonnement "n’est pas seulement une rumeur. C’est une conviction profonde, très logique".

Les Israéliens ont essayé de se débarasser de Yasser Arafat depuis l’arrivée de Sharon au pouvoir", a-t-elle rappelé. Fin

Lire la suite en ligne : >>> Xinhuanet