Le droit, une arme pour les violeurs

Rassemblement samedi 29 janvier 2005, 15 heures Angle rue de la Paix/place Vendôme, à proximité du ministère de la justice

Des femmes sont déclarées coupables de dénonciation calomnieuse. Coupables d’avoir porté plainte contre les hommes qui les ont harcelées, agressées, violées.

Ainsi en a-t-il été de Mme Klouvi, condamnée à 3 mois de prison avec sursis et à verser 15 000 euros à l’homme qui l’a violée et harcelée,de Mme Martinez, condamnée à verser 6000 euros à l’homme qui l’a agressée et harcelée sexuellement,de Mme Dilard, condamnée à verser 1 euro de dommages et intérêts à l’homme qui l’a agressée,de Mme P, condamnée à verser 11 500 euros à l’homme qui l’a violée, agressée, harcelée.

Condamnées pour avoir dénoncé les violences physiques ou sexuelles de leur supérieur hiérarchique.

Lire la suite en ligne : >>> AVFT

 
 
Les derniers articles