Sauver le Liban et commencer le dialogue

Le pays vit, depuis plusieurs mois, une crise croissante. La situation - économique et politique- ne cesse de se dégrader.

La tentative d’assassinat du ministre Marwan Hamadé et le meurtre d’un membre de la résistance Ghaleb Awali, ont montré la fragilité des forces de sécurité. La situation s’est sérieusement aggravée après l’assassinat de l’ancien Premier Ministre M. Rakif Hariri.

Le Liban est actuellement dans une impasse politique et stratégique. Les spectres de la guerre civile ne sont pas loin, et l’horreur de 15 ans de crimes risque de recommencer.

Dialoguons pour garantir liberté et démocratie aux Libanais sans devoir en passer par une aide extérieure (France, États-unis, Syrie, Israël, Égypte,...).

Oublions nos interminables querelles internes, nos différences religieuses et confessionnelles, et commençons par des discussions qui vont établir le future du Liban.

Les bases d’un nouveau Liban doivent garantir la liberté de chacun, l’égalité économique et politique pour tous ses citoyens.

Cela se résume comme suit :

Lire la suite en ligne : >>> la suite sur frali