Alexandre Adler, fidèle messager de Washington

Le mercredi 11 mai, Le Figaro a publié un article d’Alexandre Adler intitulé Les tentations de Chavez. Il y est question des conséquences de la situation politique en Amérique latine sur le marché mondial des matières premières, sur fond d’antagonismes entre la Chine et les Etats-Unis. A ce sujet, Adler formule quelques généralités plus ou moins exactes, mais ne dit rien qui tranche avec la médiocrité du traitement de l’Amérique latine par la plupart des médias.

Cependant, il vaut d’autant moins la peine de s’arrêter sur cet aspect de l’article que l’analyse géopolitique n’est pas le véritable mobile de son auteur. Au fond, elle n’est qu’un prétexte à toutes sortes d’insinuations, de mensonges et de critiques à l’égard de gouvernements et de personnalités politiques auxquels l’administration Bush est hostile. Ce faisant, Alexandre Adler, qui s’est spécialisé dans la défense inconditionnelle de l’impérialisme américain, applique scrupuleusement les méthodes de Bush, Rice, Rumsfeld et compagnie.

Lire la suite en ligne : >>> La Riposte