Un citoyen qui se débat face à une municipalité.

PRESSIONS, INSULTES ET MENACES...

- Le 1er mai 2002, je lance mon site MonPuteaux.Com. Je croise le maire sur l’île de Puteaux. Je vais vers lui pour l’informer de la création d’un site sur Puteaux : MonPuteaux.Com. Je lui donne ma carte avec l’adresse de ma page. Il me dit "c’est très bien, très bien...". Je réalise ensuite qu’il ne sait pas ce qu’est un "site internet".

- Le mardi 23 juillet 2002, je publie un premier compte-rendu du conseil municipal : « Les devoirs de vacances de nos conseillers municipaux ». Je peux accéder normalement à la tribune du public. Elle est presque vide. Seules 3 ou 4 autres personnes sont présentes. Du haut de la tribune, je prends une photo, sans utiliser de flash, donc sans gêner le débat en cours. D’ailleurs personne ne me remarque.

- Le 8 août 2002, le Maire, dans un arrêté, interdit désormais à tout Putéolien de pénétrer dans la salle du Conseil municipal avec un appareil photographique. Raison invoquée pour justifier cette interdiction : si une photo était prise, le flash de l’appareil pourrait gêner le travail des élus.

En France, il est parfois difficile de vivre en démocratie...

Lire la suite en ligne : >>> http://monputeaux.free.fr/pressions.htm