Faciès

La mésaventure qui vient d’arriver à notre correspondante à Rome et qui a été une préoccupation médiatique ces jours derniers dans la botte italienne, n’est finalement qu’une scène ordinaire d’un racisme devenu ordinaire en Europe et ailleurs. Notre consœur, en prise à un comportement discourtois, à la limite de la brutalité, de policiers massifs dans les couloirs du métro de la ville éternelle, a eu « le tort » de ne pas courber l’échine et feindre la sourde oreille face au verbe provoquant et au ton vexatoire.

Lire la suite en ligne : >>> Faciès