Albert Camus, Solitaire et Solidaire

Rendre hommage au père, à l’homme de lettres, au journaliste, à l’artiste qui toute sa vie, aussi courte soit-elle, a pensé selon les mots et non selon les idées. Témoigner de ce que fut cet homme parmi les hommes, qui tenta, parmi (...)

En savoir plus »
 

Rétrécissement. Une nouvelle de Franca Maï

Maman, il te reste dix ans au moins, Maman, réponds-moi. J’ai le temps de te faire un enfant. Tu désirais tellement être grand-mère !.. Ce sont ses mots. Jolis comme l’âme généreuse qui l’habite. Elle me regarde avec ses (...)

En savoir plus »
 

"Face à moi"

Ceux qui n’aiment pas ma poésie, n’aiment pas la poésie. Non, je ne me crois pas supérieur à un autre dans ce domaine si particulier. En matière de création poétique, il n’existe aucune compétition répertoriée. Il ne (...)

En savoir plus »
 

Gaza assiégée : Un chirurgien témoigne

“Chroniques de Gaza 2001-2011”, est un de ces ouvrages bouleversants dont la lecture vous laisse changé. Dans une succession de très courts chapitres, son auteur, le chirurgien français Christophe Oberlin, nous fait découvrir par (...)

En savoir plus »
 

La transe du corps (2 et fin)

– Ça va, ma sœur ? Tu te sens bien ? lance soudain le vendeur de cartes de postales qui se lève d’un bond de sa chaise. Décidément ! Rien n’avait échappé au dormeur de la Casbah qu’elle croyait avoir sombré dans les (...)

En savoir plus »
 

Hôtel de l’Amitié

Mais le virus du mouvement perpétuel de la planète qui tourne et tourne, comme le carrousel de son enfance, le pousse à quitter ses amis villageois du Sahel pour entreprendre l’initiation du monde. Habité de sa seule candeur, promis aux (...)

En savoir plus »
 

Nationalismes d’hier et d’aujourd’hui

Quelles attitudes les intellectuels européens peuvent-ils prendre face à la montée des nationalismes ? Hier comme aujourd’hui, trois grandes possibilités s’offrent à eux — comme lorsqu’ils sont confrontés au risque de la (...)

En savoir plus »
 

Le ciel d’avec tes yeux voisine (1)

Le ciel d’avec tes yeux voisine... (1) Ce matin il fait beau. Après plusieurs jours de pluie, le ciel est dégagé et montre ses couleurs. Quittant mon domicile, je croise ma voisine devant la porte de l’immeuble. Avec un aimable (...)

En savoir plus »
 

L’INVENTION DE LA CRISE

La crise n’est pas une fatalité, ni un accident de parcours, c’est une invention construite de toutes pièces, qui permet au capitalisme financier de parfaire sa domination en usurpant tous les pouvoirs. Nous sommes entrés dans (...)

En savoir plus »
 

Heureuse celle qui pleure l’amant perdu

Alors qu’elle avance lentement dans les ruelles étroites et enchevêtrées à peine animées de la haute Casbah, une voix masculine sur fond de musique douce et lente s’échappe d’une demeure construite sur le point culminant de ce (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...