"Face à moi"

Ceux qui n’aiment pas ma poésie, n’aiment pas la poésie. Non, je ne me crois pas supérieur à un autre dans ce domaine si particulier. En matière de création poétique, il n’existe aucune compétition répertoriée. Il ne (...)

En savoir plus »
 

Métèque, vous avez dit métèque ?

Si de l’Europe - l’Europe ! que cet éperon d’un continent dont le bloc ou la masse, asiatique en diable, s’échine à épuiser le mandat du ciel mandarinal ou prolétarien cher à ses maîtres successifs, que cette pointe donc, (...)

En savoir plus »
 

La question du travestissement

La question du travestissement 4 mars 2008 Il peut sembler curieux - à ceux dont la norme s’est incrustée, jusqu’à devenir une habitude indiscutable dans leur vie - qu’un homme, dont la représentation publique est masculine, (...)

En savoir plus »
 

Mon cher Romain,

Vous avez laissé un petit mot, le 2 Décembre 1980, avant de vous tirer un coup de fusil dans la tête : « J’ai tout dit, je me suis bien amusé, merci ». Sacré Romain. Du talent à en revendre, qui vous vaudra l’attribution de deux prix (...)

En savoir plus »
 

Qui est donc Abbas El-Abd ?

Narrée à la première personne du singulier, cette histoire qui se situe dans la capitale égyptienne, le Caire, raconte les aventures du narrateur, un jeune homme égyptien enfermé dans l’univers des nouvelles technologies : Internet et le (...)

En savoir plus »
 

Sonallah Ibrahim : Le Petit-voyeur ou L’Egypte à travers les yeux d’un enfant

La vue, par le moyen de l’oeil qu’il n’hésite pas à « coller contre », à « jeter par », à « passer par » « les trous des serrures ». Et lorsqu’une entrave quelconque brouille sa vue, il n’abandonne pas. Il (...)

En savoir plus »
 

Soleil aveuglant

Tout d’abord, une poignée de main ferme et volontaire... un regard franc aux pupilles d’onyx et une énergie communicative irradiant d’humanisme, propulsant les tabous pour donner des ailes aux êtres ligotés. Cette femme, (...)

En savoir plus »
 

François Xavier, "Dans l’oeil du cyclone"

Dans l’œil du cyclone" « Je t’aime », siffla Marie entre ses dents. Ces deux mots eurent l’effet d’un tremblement de terre. Comment pouvait-il croire en l’amour, lui qui avait si peu d’assurance ? (...)

En savoir plus »
 

La poésie guerroyante d’André Chenet

Une mélodie à notes pointées vers les astres et l’humanité, et, transcrivant leur lumière, André Chenet est à lui seul un univers de mots. Avec Au cri du cœur, sa poésie rejoint le sens originaire de fabrication de la poïesis, où le (...)

En savoir plus »
 

Le grabataire de la chambre N°9

J’ai fait crisser le mur en grattant mon ongle sale. Une légère trace s’est imprégnée dans la paroi marquant mon passage pernicieusement et je me suis dit que j’étais content de contribuer à la décrépitude de cette maison. En (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...