De l’Homme et du Jugement…

Pour connaître un homme, cherchez en lui le juge. CLM L’homme ne se mesure guère par le tangible pondérable, la valeur d’un homme se dévoile par sa manière de juger, de rêver… Je dis juger et rêver car l’homme pense (...)

En savoir plus »
 

Le Sain dans la manipulation sémantique-connotative de l’idéologie

L’idéologie est un agent métamorphique du langage qui, par elle, manipulé et instrumentalisé, fait de certains vocables du code collectif des normes sociales, une nature parallèle à la nature au sein de la culture, une véritable métanature (...)

En savoir plus »
 

Benoit XVI s’adresse aux astronautes : Les religions au défi de la pluralité des mondes

« Tu n’es qu’une bulle d’écume dans ce fleuve battu par la tempête ; une fois que tes yeux seront ouverts le monde t’apparaîtra un rêve. » Djallal Eddine Roumi. (Mystique soufi) « La science sans la religion disait (...)

En savoir plus »
 

Le populisme culturel contre l’Esthétique et contre l’Homme…

« Populiser » la culture sous prétexte de la populariser, c’est refuser de la Démocratiser, c’est la « démographiser » c’est-à-dire massifier la platitude pour mieux traiter le peuple en moins que rien, en le réduisant en cohue (...)

En savoir plus »
 

L’inexistence n’est pas le néant.

Toute créature passe par une phase d’inexistence due au non être particulier d’avant sa création. Mais c’est un abus de langage maladroit que de dire que quiconque ou quoi que ce soit, vient du néant ! Le néant, par essence, ne (...)

En savoir plus »
 

Dénaturation logique et factuelle de la démocratie.

Toute gouvernance verticale telle qu’il en est à l’échelle du monde dans les États, est manière vicieuse, mode vicié d’expropriation des peuples de ce qui leur appartient et les regarde : le pouvoir. La démocratie véritable ne (...)

En savoir plus »
 

Aliénation et Autodéfaitisme

Il faut qu’une repensée de la pensée collective de même qu’une repensée de la praxis soit mise en œuvre pour tout faire autrement à l’échelle des sociétés humaines plus ou moins asservies par des minorités prédatrices dans (...)

En savoir plus »
 

Aberrations et Ordre du monde...

La pire aberration, la plus bête au monde, est le primat de quelque intérêt que ce soit sur la justice et le bonheur dus à l’homme ; la plus abominable indécence, est la primauté criminelle d’un quelconque principe d’État ou (...)

En savoir plus »
 

Marginal contre le tartuffe socio-idéologique.

Dans un monde de prédateurs et de proies, seuls les marginaux refusant les postiches d’intégration et de sens où tous sont à peu près assimilés, ont la prérogative d’être des hommes. CLM Nous sommes dans un univers social si (...)

En savoir plus »
 

La Déchéance comme Némésis de l’Orgueil dénaturé.

La voie inhérente à tout système social, on le sait, est de se reproduire par l’éducation. Dans un contexte social d’écrasement des uns par les autres, toutes les institutions de formation, de moralisation, de conversion et de (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40