Le Thanatos, cette aliénation de l’Éros…

Le thanatos est l’altération du désir brimé, la rage mortelle de la déchéance du désirant esclave de ses manques, pris au piège de son Éros dénaturé. Le thanatos - hormis les cas particuliers du « refus de guérir » chez certains (...)

En savoir plus »
 

Du Leadership politique pour le peuple et la libération...

Le leadership, en sa substance pérenne, son substratum immuable, son "essence atemporelle" pour reprendre le vocable phénoménologique de Husserl, est sacerdoce laïc à la cause des dirigés, guidés selon l’amour fraternel de la phratrie (...)

En savoir plus »
 

La Culture comme sens et accomplissement…

Plus qu’une effigie identitaire collective, la face de la culture est celle de la nature sociale de l’homme, nature sociale qui imprègne, moule toute la nature humaine. Et pour faire court, disons que la culture est le catégorème du (...)

En savoir plus »
 

Parenté, Famille, mots et vacuité…

L’Homme n’est même pas encore que les dégénérés du monde lui brûlent les étapes par leur simiesque et monstrueux surhomme à itération bête dans la malignité des institutions de la reproduction sociale ! CLM Je suis pensivement et (...)

En savoir plus »
 

Des Anarchismes et de l’Anarchiste.

L’anarchiste vrai, quel que soit sa sensibilité, dit que le monde tel qu’il est, constitue une armée où à peu près tous ne font qu’obéir en exécutant les ordres des infimes oligarchies maîtresses de l’ordre économique et (...)

En savoir plus »
 

Marginal contre le tartuffe socio-idéologique.

Dans un monde de prédateurs et de proies, seuls les marginaux refusant les postiches d’intégration et de sens où tous sont à peu près assimilés, ont la prérogative d’être des hommes. CLM Nous sommes dans un univers social si (...)

En savoir plus »
 

Le plaisir peut-il être une doctrine existentielle ?

Le plaisir - cette attraction de la sensibilité désirante - est fragile parce qu’état d’âme contingent, nécessairement fugace par nature comme tout état d’âme, quand il survient. Car le désir, ainsi que le disent les grandes (...)

En savoir plus »
 

Aberrations et Ordre du monde...

La pire aberration, la plus bête au monde, est le primat de quelque intérêt que ce soit sur la justice et le bonheur dus à l’homme ; la plus abominable indécence, est la primauté criminelle d’un quelconque principe d’État ou (...)

En savoir plus »
 

Dénaturation logique et factuelle de la démocratie.

Toute gouvernance verticale telle qu’il en est à l’échelle du monde dans les États, est manière vicieuse, mode vicié d’expropriation des peuples de ce qui leur appartient et les regarde : le pouvoir. La démocratie véritable ne (...)

En savoir plus »
 

La Déchéance comme Némésis de l’Orgueil dénaturé.

La voie inhérente à tout système social, on le sait, est de se reproduire par l’éducation. Dans un contexte social d’écrasement des uns par les autres, toutes les institutions de formation, de moralisation, de conversion et de (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40