Dénaturation logique et factuelle de la démocratie.

Toute gouvernance verticale telle qu’il en est à l’échelle du monde dans les États, est manière vicieuse, mode vicié d’expropriation des peuples de ce qui leur appartient et les regarde : le pouvoir. La démocratie véritable ne (...)

En savoir plus »
 

Parenté, Famille, mots et vacuité…

L’Homme n’est même pas encore que les dégénérés du monde lui brûlent les étapes par leur simiesque et monstrueux surhomme à itération bête dans la malignité des institutions de la reproduction sociale ! CLM Je suis pensivement et (...)

En savoir plus »
 

Nietzsche ou l’autre fin de l’Histoire

En continue... Eternel retour sur et de lui-même face à lui-même, ressassements après ressassements compensatoires qui ne le sauveront… pourtant pas. Si une bonne partie de l’œuvre de Nietzsche annonce (...)

En savoir plus »
 

De l’homme et du jugement. (suite)

La plus grande ironie de l’institution sociale est la simulation d’un moralisme transcendant alors que tout y est immoralement aménagé aux profits et privilèges de quelques-uns. Le plus grave vice de construction de l’État de (...)

En savoir plus »
 

Isis, une alternative à l’occidentalisme agressif.

La mythologie, toute mythologie est weltanschauung collective, synthétisation imaginaire et imagée de la réalité humaine et mondaine telle que la conçoit telle société selon son ethnie. Le grand mythe excède l’ethnique pour projeter (...)

En savoir plus »
 

Haine irrationnelle, sottise patibulaire

Comme un visage maculé qui se décharge de l’horreur de soi, sa hideur en brisant le miroir, l’infâme proliférant dans le monde, se voit sale dans la parole de l’homme authentique qu’il dénigre haineusement pour faire (...)

En savoir plus »
 

Effondrement du mythe fondateur du capitalisme…

Le mythe est essentiellement le fondement paralogique et paradoxal que dispensent les chefs hiératiques et laïques des sociétés en crédo à la collectivité pour la conduire selon leurs propres intérêts de classe ou de caste. D’où la vie « (...)

En savoir plus »
 

Du symbole au signe, la ronde du faux… (Bref regard sur l’Onu-Otan)

Le signe social diffère du signe en général parce qu’il est en fait artificiel comme le symbole, quoique systématiquement produit comme naturel. D’où, le signe social dévore les vrais signes, sémiovore à l’image des symboles (...)

En savoir plus »
 

De la Mesquinerie…

Par Camille Loty Malebranche Le mesquin est un miséreux dans l’être, qui bloque et entrave l’effort d’autrui à l’élévation. La mesquinerie est le recours à l’ostracisme et au freinage crapuleux de toute sortes (...)

En savoir plus »
 

Tolérance Factice et Ostracisme Du Sens.

La tolérance bien entendue implique la légifération limitative de tous privilèges particuliers de groupes et d’individus entravant la pleine liberté collective où tous sont censés être acceptés et respectés dans leurs droits et devoirs, (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40

 
Les derniers articles