La boîte à rejet,

Chomdu, Chomdur, Dur à cuire. Refuser, agir, se battre. Tout obstacle se surmonte. Et puis, le temps fait son effet, Ecroulement d’une vie. Poissé dans la peur et le néant. Chomage, Brûlure, Marque au fer rouge, Tatouage cuisant. (...)

En savoir plus »
 

Comme un goût de sang,

Il y a comme un goût de sang, La horde se rassemble, tranquillement, sans bruit, Elle rôde, sûre d’elle. La démocracie, elle, continue sa vie insouciante, inconsciente même ! Mais elle sera dépecée ! Top-là, en ont décidé les nouveaux (...)

En savoir plus »
 

Les tarés de civilisation.

Je vois l’effondrement des étoiles dans les fosses de rats des ghettos à l’oriflamme des banquiers et des marchands. Et le chant délétère des corbeaux consommateurs, Fétide et tueur, sévit par la gueule des reîtres financiers. Je (...)

En savoir plus »
 

Le Poète

Anarchiste intellectuel Briseur des lettres, Qui refonde l’alphabet aux marteaux du rêve Où le ciel entre, tombe en trombe aux mains, Poète, tu t’impatronises aux phalanges des mots aux révoltes chantonnantes! Profil d’âme (...)

En savoir plus »
 

Lettre de Georges Gumpel écrite avant de monter à bord du bateau français pour Gaza

« Je serai heureux si j’apprends qu’un seul de mes nouveaux lecteurs a compris combien il est risqué de suivre le chemin dont le point de départ est le fanatisme nationaliste et la capitulation de la raison. » Primo Lévi : Si (...)

En savoir plus »
 

ESPOIR D’UNE NUIT

Au coeur de l’interminable nuit où tout se mêle et s’entremêle. A la lisière d’un vaste lieu aux contours énigmatiques. Des ombres drapées dans le voile de l’invisible déambulent le long des ruelles étroites des mémoires (...)

En savoir plus »
 

Liberté, Aubes perdues

Astres qui embrasent la nuit avant l’aube Les formes ont la splendeur picturale des toiles, Dans l’urne de l’azur À la voûte des contours ! Mais dans cette splendeur innommable La Terre, Bulle et Sphère Est galvaudée des (...)

En savoir plus »
 

UNE LAÏCITÉ À GÉOMÉTRIE VARIABLE : Le procès récurrent de l’Islam

Le procès récurrent de l’Islam « La France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion, c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il (...)

En savoir plus »
 

« Le printemps des sayanim » de Jacob Cohen

Interview de l’auteur. Pourquoi ce titre ? J’ai voulu que le terme « sayanim » apparaisse d’emblée et interpelle le lecteur. On se pose la question, et la définition se trouve juste dans les premières lignes de la 4e. La (...)

En savoir plus »
 

HUMANISATION

Arborescence d’âme Surcroît d’être et de présence Au cœur des néants mouvants Refus du rédhibitoire existentiel Où singe la jungle des primates involués Sur le fil ténu des actes inessentiels Grimace défigurante des vautours en (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 100

 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS