Annoncer ses défauts en entretien d’embauche. Est-ce mauvais ?


Est-ce une bonne idée d'annoncer ses défaut en entretien d embauche

Il peut être difficile de répondre à la question « Quelle est votre plus grande faiblesse ?« . Surtout si vous envisagez de parler des compétences, des talents et des aptitudes qui font de vous le meilleur candidat pour le poste.

Présenter ses défauts lors d’un entretien d’embauche de manière positive peut être difficile, mais lorsque vous combinez la connaissance de soi avec un plan d’action, vous pouvez rapidement vous distinguer des autres candidats. La clé pour se préparer à cette question est d’identifier vos faiblesses, qui rejoignent toujours vos forces. Cela montrera à votre interlocuteur que vous êtes suffisamment introspectif pour connaître vos capacités. En effet réussir un entretien est une bonne étape pour changer de vie.

Comment annoncer ses défauts en entretien d’embauche ?

Le responsable du recrutement se présente à l’entretien avec trois questions fondamentales : le candidat peut-il faire le travail ? Le candidat fera-t-il le travail ? Et le candidat s’intégrera-t-il à la culture de l’entreprise ?

Ces critères se traduisent par « capacité, attitude et amabilité« . Quels que soient le format et le processus de l’entretien, chaque question est une occasion de communiquer l’un de ces axes. Chaque réponse que vous donnez doit aborder un ou plusieurs de ces sujets clés.

C’est le cas pour la question habituelle de l’entretien d’embauche : « Quelle est votre plus grand défaut ?« . S’il est géré correctement, c’est une bonne occasion de dissiper les doutes et de renforcer les points forts quand on demande de connaitre vos défauts pendant un entretien d’embauche. Ceux qui se sont bien préparés à ce questionnaire obtiendront des réponses qui confirmeront leur aptitude à l’emploi. Malheureusement, la question plus sérieuse de la faiblesse est délicate.

À cette fin, les candidats ne doivent jamais prétendre qu’ils n’ont pas de défauts, car l’esquive sera interprétée comme étant superficielle, évasive et irréaliste. Ils doivent également éviter de transformer une force non ambiguë en une faiblesse. Dire « je travaille trop » ou « je me soucie trop de mon travail », c’est comme si un athlète déclarait que « prendre trop de poids » était sa faiblesse. Cela ne trompera personne et risque d’irriter les examinateurs qui pensent que vous êtes léger et frivole.

La bonne idée : les défauts à mettre en avant lors d’un entretien d’embauche :

 1. Je fais trop attention aux détails :

Le souci du détail est généralement une bonne chose à mettre en avant quand on vous demande vos défauts lors d’un entretien d’embauche, mais si vous avez tendance à passer trop de temps sur les détails d’un projet, cela peut aussi être considéré comme une faiblesse. En disant à votre interlocuteur que vous accordez trop d’attention aux détails, vous lui montrez que vous êtes capable d’aider l’organisation à éviter les erreurs, même mineures.

Veillez à expliquer comment vous apportez des améliorations dans ce domaine en considérant la situation dans son ensemble. Si les employeurs n’aiment pas forcément l’idée d’avoir un employé qui se préoccupe des subtilités, un candidat qui veille à la qualité et s’efforce de trouver un équilibre peut être un atout considérable.

2. J’ai du mal à sortir d’un projet :

Lorsque l’on consacre beaucoup de temps et d’efforts à un projet, il est facile d’avoir peur de le marquer comme terminé ou de le transmettre à une autre équipe. Il est toujours possible de s’améliorer, et certaines personnes ont tendance à être trop critiques à l’égard de leur propre travail ou à essayer d’apporter des changements de dernière minute qui pourraient compromettre les programmes.

En même temps, les révisions de dernière minute peuvent aider à éliminer les erreurs et à rendre le produit fini plus raffiné. Si c’est l’un de vos défauts exposez les lors de l’entretien d’embauche en expliquant comment vous comptez vous améliorer en fixant une date limite pour toutes les corrections et en étant proactif sur les changements afin de ne pas attendre la dernière minute.

3. Il m’est difficile de dire non :

Aider ses collègues à réaliser des projets et gérer correctement sa charge de travail est un équilibre judicieux. Du point de vue de l’employeur, une personne qui répond à toutes les demandes semble dévouée et enthousiaste, mais elle peut aussi être quelqu’un qui ne connaît pas ses propres capacités et finit par avoir besoin d’aide ou de prolonger son temps pour faire son travail.

Si vous êtes tellement enthousiaste à l’idée de nouveaux projets que vous ne pouvez vous résoudre à dire non, parlez de la façon dont vous travaillez pour mieux vous gérer en organisant vos tâches et en fixant des attentes plus réalistes pour vous-même et votre entourage, de cette manière vous exposez vos défauts pendant l’entretien d’embauche de la meilleure des manières.

Annoncer ses défauts et qualités en entretien d'embauche

4. Je deviens impatient lorsque les délais ne sont pas respectés :

Exprimer son stress ou sa frustration face à des délais non respectés peut être perçu comme des défauts lors de l’entretien d’embauche, les employeurs apprécient les employés qui accordent de l’importance aux délais et s’efforcent de terminer les projets dans les temps.

Si vous utilisez ce point comme un de vos défauts lors d’un entretien d’embauche, formulez votre réponse de manière à mettre l’accent sur l’importance que vous accordez au respect des délais et sur la manière dont vous aidez à améliorer les processus pour que le travail soit fait plus efficacement.

5. Je voudrai m’améliorer dans un domaine en particulier :

Chaque candidat a des domaines dans lesquels il pourrait améliorer ses connaissances. Il s’agit peut-être de quelque chose de spécifique, comme la création de feuilles de calcul dans Excel. Il s’agit peut-être d’une compétence comme les mathématiques, l’écriture ou la prise de parole en public.

D’une manière ou d’une autre, si vous partagez ce que vous voulez améliorer, vous montrerez à votre interlocuteur que vous êtes conscient de vous-même et que vous aimez vous remettre en question. Toutefois, veillez à ne pas répondre avec la faiblesse nécessaire pour le rôle.

La mauvaise idée : les erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche :

Après avoir énumérer les défauts à mettre en avant, il est utile de connaître les erreurs que les gens ont tendance à commettre en parlant d’un défaut lors d’un entretien d’embauche.

  • Refuser de répondre à la question.
  • Cacher le positif dans le négatif pour se mettre en valeur.
  • Identifier un défaut critique lors d’un entretien d’embauche en étant trop honnête.
5/5 - (2 vote)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *