Suivez-nous :

logo oulala

Cotes en paris sportifs : les fondamentaux

Lorsque l’on se lance dans le domaine des paris sportifs, l’un des réflexes que l’on doit avoir est d’appréhender le fonctionnement des cotes. Ces dernières déterminent bien entendu les gains potentiels que peuvent percevoir les parieurs. Dans cette optique, elles constituent l’essence même de tout pari sportif. Cet article fait le point sur ses fondamentaux.

Paris sportifs : comment fonctionnent les cotes ?

Calculée par un bookmaker en fonction de plusieurs critères ainsi qu’un gros volume de données, la cote d’un pari sportif se présente sous la forme d’un nombre décimal. C’est un indice vous permettant de calculer votre gain potentiel, c’est-à-dire la somme que vous toucherez si votre pronostic est correct. Pour le déterminer, vous n’avez qu’à multiplier par la cote choisie votre mise.

Supposons qu’il y aura un match de foot entre X et Y. La cote est de 2,00 pour X, 4,00 pour Y et 1,5 pour un match nul. Partons ensuite du principe que votre mise est de 30 €. Dans le cas où vous misez sur la victoire de X, vous gagnerez un total de 60 € (30 × 2), soit 30 € de gain (60 – 30). Si vous misez sur la victoire de Y, vous repartirez avec 120 € (30 × 4), soit un gain de 90 € (120 – 30). En cas de match nul, vous remporterez 45 € (30 × 1,5), soit un gain de 15 € (45 – 30). En partant de ce constat, moins la cote est importante, moins le pari sportif génère de profit en cas de bon résultat, et vice-versa. Si vous êtes joueur et que vous désirez en savoir plus sur les meilleurs sites de paris sportifs, vous pouvez aisément vous renseigner auprès des comparateurs en ligne.

A lire aussi:   Comment gagner au machine à sous en ligne ?

comparateur sites paris en ligne

L’analyse des cotes : comment faire ?

Bien qu’une cote élevée soit synonyme de gain conséquent, elle signifie cependant que le pari est risqué. La raison est que plus la cote d’un joueur ou d’une équipe est importante, plus sa probabilité de victoire sur son adversaire est faible. Pour calculer cette probabilité, il convient d’utiliser cette formule : (1/cote) x 100. En guise d’exemple, une équipe dont la cote est fixée à 1,5 a 66 % de chance de remporter un match, soit 2 chances sur 3. Un joueur affichant une cote de 5,00 a quant à lui 20 % de chance de gagner, soit une chance sur 5.

Puisque la cote d’un match diffère d’un bookmaker à un autre, pour en trouver la meilleure, il est pertinent de vous aider d’un comparateur dédié. Il en existe bien entendu toute une panoplie sur le web. Quoi qu’il en soit, une meilleure cote est celle qui vous permet de gagner un maximum sur un pari sportif, avec le minimum de risques possible. Il convient toutefois d’éviter de miser sur la cote la plus élevée. Notez par ailleurs qu’au fur et à mesure qu’un événement sportif approche, la cote peut varier, sans pour autant passer en dessous de 1,10 qui est le seuil minimum en France. Les variations se poursuivent jusqu’à ce que le match soit terminé, mais la cote retenue est celle affichée lors de la validation du ticket.

Voter post

Partager l'article:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Articles similaires
followers sur Instagram
followers sur Instagram