Suivez-nous :

logo oulala

Quelles sont les conditions pour réaliser un rachat 2ème pilier en Suisse ?

Le rachat 2ème pilier en Suisse est une opération financière qui consiste à retirer une partie ou la totalité de ses avoirs accumulés dans son compte de prévoyance professionnelle. Cette opération est autorisée par la loi suisse sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Toutefois, toutes les personnes ne sont pas éligibles à cette opération. Il existe certaines conditions à remplir pour pouvoir réaliser un rachat 2ème pilier en Suisse. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail ces conditions.

Avoir atteint l’âge de la retraite anticipée

Le premier élément qui constitue les conditions de rachat du 2ème pilier suisse est d’avoir atteint l’âge de la retraite anticipée. Cet âge varie selon les caisses de pension et les contrats individuels. En général, l’âge de la retraite anticipée se situe entre 58 et 62 ans.

A lire aussi:   Comment savoir si j'ai mes 8 trimestres pour la retraite ?

Ne pas être employé par l’employeur affilié à la caisse de pension

Si vous souhaitez réaliser un rachat 2ème pilier en Suisse, vous ne devez plus être employé par l’employeur affilié à la caisse de pension où vous avez accumulé vos avoirs. Vous devez être sorti de l’entreprise depuis au moins trois mois.

Être un travailleur indépendant

Quelles sont les conditions pour réaliser un rachat 2ème pilier en Suisse ?
Si vous êtes un travailleur indépendant, vous pouvez réaliser un rachat 2ème pilier en Suisse. Dans ce cas, vous devez être affilié à une caisse de pension et avoir atteint l’âge de la retraite anticipée.

Être un travailleur frontalier

Les travailleurs frontaliers peuvent également réaliser un rachat 2ème pilier en Suisse. Cependant, ils doivent remplir certaines conditions, notamment avoir travaillé en Suisse pendant au moins trois ans et avoir quitté le pays.

Avoir un besoin financier important

Le rachat 2ème pilier en Suisse n’est autorisé que dans des cas exceptionnels, tels que des besoins financiers importants. Ces besoins peuvent être liés à des problèmes de santé, à l’achat d’une maison, à la formation ou à la reconversion professionnelle.

A lire aussi:   L'extrait Kbis : ce que vous devez savoir en 3 questions

En sommes, le rachat 2ème pilier en Suisse est une opération financière qui peut être intéressante dans certains cas. Toutefois, il est important de prendre en compte les conditions à remplir et les avantages et inconvénients de cette opération avant de se lancer. Si vous souhaitez réaliser un rachat 2ème pilier en Suisse, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre caisse de pension ou de votre conseiller financier pour connaître les modalités précises de cette opération.

Voter post

Partager l'article:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Articles similaires