Suivez-nous :

logo oulala

Tout ce qu’il faut savoir sur le PER

La retraite est une étape de la vie qui devrait permettre à une personne de prendre la pause sur sa vie professionnelle. Elle n’aura donc plus de ressources financières comme lors de sa vie active. Alors pour assurer qu’elle ait tout ce qu’il faut, plusieurs produits sont mis en place par les établissements financiers et entités diverses. Le PER en fait partie. Il permet de garantir une retraite plus sereine. Voici plus d’infos

Qu’est-ce qu’un PER ?

Le Plan d’Epargne Retraite est un produit d’épargne à long terme et dont l’objectif est de constituer un complément de revenus une fois que la personne atteint l’âge de la retraite. Sa redistribution sera faite sous forme d’un capital ou d’une rente viagère. Elle bénéficie également d’atouts fiscaux divers.

Le PER est une alternative qui remplace les produits comme le PERP, le Corem, le CRH ou encore Madelin et le PERCO. Il regroupe 3 produits dont le PER individuel ou PERIN, le PER entreprise collectif ou PERECO et le PER entreprise obligatoire ou PERO.

A lire aussi:   Comment les Fonds Communs de Placement peuvent-ils aider à protéger mon capital et à maximiser mes gains dans un placement financier ?

Il faut noter qu’une personne peut choisir d’unifier ses PER entreprise en un PER unique. Cliquez ici pour en savoir plus.

Qui peut bénéficier du PER ?

Ce type d’épargne s’ouvre à tout le monde. Pour les PER entreprise obligatoire ou collectif, ce sont les salariés qui en bénéficient.

PER Individuel

Quelle que soit la situation professionnelle d’une personne, elle peut toujours avoir accès au PER individuel. Il s’agit donc d’un plan d’épargne retraite accessible aux fonctionnaires, aux travailleurs libéraux, aux indépendants, aux salariés, aux chômeurs, etc.

Il n’a pas non plus de plafond d’âge. Il est donc ouvert même aux mineurs et aux retraités. Cependant, il y a des contrats qui peuvent délimiter l’âge des bénéficiaires entre 18 et 68 ans.

PER collectif

Le PER collectif est un plan d’épargne qui est dédié à l’intégralité des salariés d’une entreprise. Il est possible qu’on exige aux employés une ancienneté de 3 mois maximum. Cela pourrait ne pas avoir lieu dans le cas où ils bénéficient déjà d’un PER collectif dans leur nouvelle entreprise. Dans les entreprises ayant entre 1 à 250 employés, les dirigeants, les salariés et leurs conjoints, les partenaires ou encore les stagiaires et ceux qui ont des contrats de professionnalisation peuvent aussi jouir du PER.

A lire aussi:   Découvrez comment les Obligations peuvent s'intégrer à votre Plan de Placement et d'Assurance

Il faut noter que l’adhésion au PERECO est optionnelle. Dans le cas où le règlement intérieur de l’entreprise stipule une adhésion automatique de tous les collaborateurs, ceux-ci doivent en être prévenus. Ils peuvent le refuser sur un délai de 15 jours.

PER obligatoire

Comme son nom l’indique, le PER obligatoire est inévitable. Sa mise en place peut concerner la totalité des salariés ou seulement une partie. Les catégories déterminées doivent y intégrer obligatoirement. Il peut concerner les cadres, les tranches de rémunération particulières, etc.

Où souscrire un PER ?

Il est possible de faire la souscription d’un PER auprès de diverses entités dont :

  • une mutuelle ou une institution de prévoyance,

  • un organisme assureur,

  • une banque,

  • d’un gestionnaire d’actifs,

  • ou par l’intermédiaire d’un conseiller patrimonial indépendant.

Voter post

Partager l'article:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Articles similaires