Le coffrage de mur, qu’est-ce que c’est


Le coffrage de mur est une technique qui permet de réaliser des murs en béton. Elle est utilisée pour la construction des murs porteurs et des cloisons intérieures.

Le coffrage de mur est un élément indispensable dans la construction d’un bâtiment.

Il permet de réaliser les murs en béton, les planchers et les dalles.

Il existe plusieurs types de coffrages, nous allons voir çà de plus près.

La construction d’un mur en béton

Le coffrage de mur est une opération qui consiste à réaliser un mur en béton.

Il faut savoir que le coffrage de mur sert à soutenir la maçonnerie.

Il permet ainsi d’assembler les éléments formant le mur et de les maintenir pendant l’élévation du mortier ou du béton.

Le coffrage de mur peut être utilisé pour différents types de travaux, tels que la construction d’un mur porteur, la construction d’une cloison, la construction d’un muret ou encore lors des travaux liés au gros œuvre. Pour réaliser votre projet, vous aurez besoin de plusieurs outils et matériaux. Dans un premier temps, vous aurez besoin de planches en bois ou en carton qui serviront pour le montage des différents coffrages (exemple : panneaux). Par la suite, il faudra également avoir des barres en acier qui seront utilisés pour maintenir les panneaux entre eux (exemple : barres à bancher).

Vous aurez également besoin de ciment gris et blanc (pour faire votre mortier), d’une truelle ronde et plate (pour mettre du mortier sur vos panneaux) et surtout une pelle métallique (pour creuser les trous nécessaires à votre construction).

Le coffrage de mur est souvent indispensable pour monter des murs porteurs afin qu’ils soient stables. Cependant, si vous souhaitez construire une cloison par exemple, ce type d’ouvrage ne sera pas forcément nécessaire.

coffrage de mur

La préparation du coffrage

Le coffrage est une opération qu’il ne faut pas prendre à la légère. En effet, ce procédé est essentiel pour garantir un résultat de qualité.

Il existe plusieurs types de coffrages qui sont utilisés en fonction du type de bâtiment que l’on souhaite construire ou rénover. Pour commencer, il convient d’identifier le type de mur à réaliser et son épaisseur afin d’opter pour des matériaux adaptés. Si vous souhaitez faire construire votre mur en béton armé, il faudra prévoir des tiges filetée ainsi que des barres d’armature.

Vous pourrez ensuite vous servir de cales en plastique afin de maintenir les pièces entre elles jusqu’à obtenir un assemblage parfaitement solide et étanche.

Le coffrage peut être réalisé directement sur le chantier ou en atelier avant l’exécution du mur proprement dit, ce qui permet notamment une meilleure organisation durant les travaux.

  • Le coffrage traditionnel
  • Le coffrage modulaire

L’installation du coffrage

  • Pour réaliser un coffrage de mur, il faut d’abord se munir du matériel nécessaire. Pour ce faire, il est préférable de s’équiper avec des outils adaptés à la taille du coffrage.
  • Dans un premier temps, il est important de couper les planches qui composent le coffrage afin de délimiter les emplacements destinés aux poteaux et aux montants. Dans un second temps, il sera nécessaire d’installer les lisses sur le haut du mur à l’aide d’un cordeau.
  • Une fois que cette étape est effectuée, on peut passer au positionnement des poteaux.

    Il faut savoir qu’il existe une multitude de manières différentes pour installer des poteaux.

Le revêtement du coffrage

Le revêtement du coffrage est d’une grande importance. En effet, il faut que ce revêtement soit résistant et facile à entretenir.

Il est important de préciser qu’il existe différents types de coffrages : le béton cellulaire, la brique de terre cuite et le bois.

Les matériaux utilisés pour la réalisation des murs en dur sont très diversifiés.

Le béton cellulaire peut être fabriqué en usine ou sur chantier, selon les besoins de chacun. On peut également trouver sur le marché des plaques prêtes à l’emploi. Chaque type de matériau a ses propres caractéristiques et avantages, aussi convient-il d’étudier minutieusement lesquels seraient les plus adaptés pour votre projet.

La finition du coffrage

Les travaux de finition du coffrage sont les derniers à être réalisés.

Lorsque vous coulez le béton, il faut encore traiter les joints et effectuer toutes les finitions.

La première étape consiste à nettoyer le coffrage avec une brosse métallique pour enlever la poussière et la saleté.

Il est également conseillé de décaper le bois avec un décapant pour éliminer les résidus de peinture ou d’adhésif. Si vous souhaitez utiliser des produits chimiques, faites-le sur une petite zone afin de ne pas polluer votre béton frais.

Vous pouvez ensuite appliquer un apprêt en phase aqueuse ou en phase solvant sur toute la surface du coffrage afin de protéger le bois contre l’humidité et favoriser son adhérence au béton.

Il est possible que vous deviez appliquer plusieurs couches d’apprêt avant que le bois ne soit totalement recouvert par le béton frais.

Le but ici est d’obtenir une surface plane qui n’est pas trop absorbante afin qu’il n’y ait pas trop de condensation lorsque la température extérieure change entre chaud et froid. Une fois que votre apprêt sera sec, il faudra procéder aux finitions du coffrage :

  • La peinture
  • Le vernissage

La dépose du coffrage

La dépose du coffrage est une étape essentielle de la construction d’un mur. Elle consiste à enlever les armatures métalliques qui maintiennent le béton coulé et toutes les pièces maçonnées qui constituent le mur. Cette opération s’effectue par décoffrage, grâce à un équipement spécifique. Pour réaliser la dépose du coffrage, vous pouvez utiliser un équipement de levage ou une grue mobile.

Il existe des modèles plus lourds pour les bâtiments de grande hauteur.

Le matériel nécessaire à la dépose du coffrage doit permettre d’en soulever facilement les charges. Si ce n’est pas le cas, il faut utiliser des accessoires adaptés (chandelles ou crics).

Le nettoyage du coffrage

Le coffrage est un élément important de la construction.

Il permet de créer les murs porteurs et d’y fixer le béton.

Le coffrage peut être réalisé en bois, en acier ou en aluminium. Cependant, il faut savoir que le coffrage perd rapidement son étanchéité lorsqu’il n’est pas entretenu correctement.

Il est donc important de veiller à son nettoyage, afin d’assurer sa longévité et sa bonne conservation. Pour garder votre coffrage en bon état, il est primordial de le nettoyer régulièrement avec des produits adaptés tels que :

  • Du détergent doux
  • Un chiffon humide
  • Du papier abrasif

La réutilisation du coffrage

Vous avez décidé d’investir dans l’immobilier et vous souhaitez faire des économies en réutilisant les coffrages. Parfois, il est possible de réutiliser les coffrages pour créer un autre volume habitable.

Il faut cependant que le mur soit stable et qu’il puisse supporter le poids du coffrage.

Il est aussi possible de réutiliser les anciens coffrages pour créer un nouveau local technique ou une salle de bain. Cette opération peut être très intéressante si vous souhaitez garder la structure existante et vos murs porteurs.

Vous pouvez donc envisager de construire un étage supplémentaire à votre maison sans avoir recours à une nouvelle structure porteuse.

Vous pouvez également utiliser les anciens coffrages pour créer une mezzanine ou un loft qui sera accessible par l’intérieur ou par l’extérieur :

  • Un loft
  • Un studio
  • Une chambre d’amis

Hauteur du plan de travail Tendances Cuisine by SieMatic

En conclusion, pour coffrer un mur, il est préférable de faire appel à des professionnels, en effet si vous avez des connaissances en maçonnerie ou que vous êtes bricoleur, vous risquez de faire des erreurs. Il faut savoir que les murs doivent être parfaitement droits et alignés pour une bonne isolation thermique.

Voter post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.