{id_article}
 

LE GRAND SECRET

« Total enregistre des bénéfices historiques en 2006
Le groupe pétrolier français Total a annoncé mercredi avoir enregistré en 2006 un bénéfice net ajusté record de 12,585 milliards d’euros, en hausse de 5 % sur 2005, grâce à la flambée des prix du pétrole »
. (Le Monde, 14 février)

Le voilà donc, le Grand Secret qui explique tout : jamais dans l’histoire du capitalisme, des entreprises n’ont fait autant de bénéfices que les compagnies pétrolières d’aujourd’hui. Vous avez tout compris, n’est-ce pas ?...

Du fric à gogo qui rapporte à ceux qui l’ont investi, sans rien faire d’autre que de le mettre en jeu. Casino Royale à tous les coups gagnant. Tout ça pour le claquer chez les fabricants de loisirs pour milliardaires. Même pas envie...

Et ces piscines de luxe, ces villas pieds dans l’eau, ces lagons privés, valent pour eux l’horreur de guerres qu’on organise pour effrayer la populace qu’on doit contrôler. Faut pas qu’elle aille voir dans le bizness. On lui fait croire qu’elle choisit ses gouvernants. On a bien en main les médias qui lui expliquent pourquoi et comment voter. Les benêts font ce qu’on leur propose.

Pour vendre le pétrole, il faut des engins qui en boivent, des routes qui mènent aux points de ravitaillement. Plus possible de vivre sans. La bouffe, les loisirs, le boulot, tout est sur les routes. On a rendu l’essence plus essentielle que l’air.

D’ailleurs, l’air, justement, grâce au pétrole, il devient rare. Il se réchauffe. Alors on va climatiser. Et ça consommera encore plus. Et les bénéfices vont encore grimper. Les guerres aussi. La misère des sous-hommes qui n’ont pas d’auto. Pas d’eau. Pas d’air. C’est chez eux qu’on se flingue. En plus, les mêmes qui gagnent avec le pétrole font rebelote avec les armes.

Les guerres ne se font plus au hasard. Elles sont planifiées par le Conseil de Sécurité des Truands Unis, dont les cinq membres permanents sont justement les pays qui fabriquent les armes. Tiens donc... Au fait, ce sont les mêmes qui investissent dans le pétrole et dans les guerres. Ah oui, et aussi dans les médicaments, puisque tout ce bizness fait des blessés et des malades : c’est un autre marché juteux.

Pour lancer des guerres, avec des benêts qui votent, il faut leur expliquer qui sont les méchants. Comme on tient les médias et les gouvernements, c’est facile. On embauche des truands pour commettre d’affreux attentats, on en accuse des vilains qu’on encourage par en-dessous à dire de méchantes choses, et le tour est joué. Les benêts en redemandent. Plus le mensonge est gros, comme de faire croire qu’une équipe de barbus dans une grotte fait écrouler des gratte-ciels en acier à distance dans la ville la plus protégée du monde, plus les spectateurs hésitent à croire que ce n’est pas vrai.

Pendant ce temps, des bouffons de scène font rire les braves gens. Au spectacle on ne va pas voir ce qui se trame dans les coulisses. L’odeur des corps grillés par les bombes incendiaires est cachée par le parfum des barbecues. Les cris de douleur sont masqués par les musiques à la mode. Dansez, dansez, petits pantins, votre piètre existence enrichit les compagnies pétrolières. Tant pis si vous ne savez jamais ce que c’est que la vie.

Oh la jolie planète...


 
 
 
Forum lié à cet article

1 commentaire
  • > LE GRAND SECRET 22 février 2007 21:48

    C EST CE GENRE D ARTICLES QUI FONT DEFAUT A CHARLIE HEBD

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes