Longue vie aux tâcherons de la politique ?

Mr Copé a servi Chirac.
Mr Copé sert Sarkozy.
Mr Copé sert et sourit, en servant à tout, et à tout le monde.

Sans charme, sans charisme, sans panache, sans personnalité, bavard comme pas deux quand il s’agit de défendre ses maîtres, Mr Copé est bien à l’image de la commune dont il est le maire : une commune pour personne, une commune pour rien ; certainement une commune que l’on habite faute - ou bien, en attendant -, de pouvoir vivre ailleurs.

Porteur et rapporteur d’un projet qui signe l’arrêt de mort de l’audiovisuel public, Mr Copé reste sourd et continue de sourire.

Car enfin... qui croira son chef et donneur d’ordres, Sarkozy, lorsque que ce dernier nous déclare : « Je veux une télévision de service public qui fasse référence dans le monde... à l‘image de la culture française et de son rayonnement » ? ... alors que vous ne trouverez auprès de cet individu qui nous tient lieu de président, pas un intellectuel, pas un artiste digne de ce nom, pas un homme de culture, sinon des éleveurs de poulets, des propriétaires de robinets à pub, et une épouse qui, non contente de penser que c’est la rime qui fait la poésie, a de la chanson française une idée pour deux accords de guitare et un texte rédigé par un candidat au Brevet des collèges.

Et si on en a pendus pour plus que ça à la Libération, on pourra quand même regretter que ce collaborateur à la servilité obscène de la trempe des Devedjian et des Debré privés de tout talent, que ce tâcheron de la politique et ce garçon de course dur à la tâche et toujours gai, n’ait à l’avenir, aucun compte à rendre pour avoir été le porte-voix, le porte-parole et le porte-drapeau de la mort de l’audiovisuel public.

Longue vie aux larbins de la politique ?

Allez savoir...


toile présentée : Composition bleue 2 du peintre Ursula ULESKI - acrylique sur toile 50x50


 
 
 
Forum lié à cet article

1 commentaire
  • > Longue vie aux tâcherons de la politique ? 30 juin 2008 06:59, par CHP

    "Longue vie aux larbins de la politique ? "

    ( j’ai le même exemplaire dans ma commune )

    et aux politicards combinards, ils ont tous le même point commun : leur intérêt !

    Rien à attendre de la canaille politicienne.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes