Sérieux doutes sur les prothèses dentaires

Crise oblige, ils seraient de plus en plus nombreux, les dentistes qui recourent aux services de laboratoires basés en Chine ou en Europe de l’Est pour réaliser leurs prothèses. Importées par des organismes spécialisés et parfois par les prothésistes eux-mêmes, ces prothèses étrangères "low cost" permettent aux dentistes d’augmenter considérablement leur marge bénéficiaire puisque l’économie réalisée n’est pas répercutée sur la facture du patient.

Qu’un dentiste cherche à augmenter son bénéfice n’aurait rien de scandaleux si la qualité de ces prothèses était en proportion. Or il n’en est rien. Certaines de ces prothèses étrangères se sont avérées après analyse contenir du plomb. Plus encore, aucune traçabilité sérieuse ne peut être établie, ce qui signifie que la composition exacte de la prothèse reste inconnue. Quant à la qualité, elle n’est pas supérieure, voire nettement inférieure à celle des prothèses fabriquées dans l’hexagone.

En outre, faire réaliser une prothèse à plusieurs milliers de kilomètres de son cabinet est en soi une pratique qui ne favorise pas la réalisation de travaux de qualité. Vus la distance et le prix du transport, la prothèse doit être réalisée en une fois, pas question de la renvoyer en cas de défaut d’ajustage, de teinte ou pour une retouche (polissage, glaçage, etc.). Or de tels problèmes sont fréquents, la prothèse étant loin d’être une science exacte.

Suite à l’émoi des patients alarmés par la provenance et la qualité de leurs prothèses, le Conseil de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes a publié une charte en cinq points sur "les bonnes pratiques existantes en matière de réhabilitation prothétique". Les dentistes s’y engagent à respecter la directive européenne concernant la traçabilité pour les prothèses. Rien n’est dit cependant sur les prothèses made in China, la pratique restant pudiquement passée sous silence. À ce jour, le dentiste n’est pas tenu d’informer son patient sur l’origine de la prothèse qu’il lui pose.

Difficile dans ces conditions de ne pas douter.

En savoir plus : site holodent


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes