Evo Morales accuse les USA de vouloir le destabiliser

Evo Morales accuse les USA de vouloir le destabiliser

La police bolivienne détient une Uruguayenne, Alba Rivieros âgée de 40 ans, ainsi qu’un Américain, Claudio Lestad d’Orleans, comme principaux suspects de l’acte terroriste commis à La Paz aujourd’hui, acte terroriste qui a causé la mort de deux Boliviens et en a blessé 7 autres.

Rivieros et Lestad D’Orleans fûrent appréhendés dans un hôtel situé dans la ville de El Alto, située à 12 kilomètres de La Paz, quelques heures après que de puissantes charges explosives aient dévasté deux petits hôtels au centre ville de La Paz.

Le couple fut mis sous arrestation lorsque ces derniers tentèrent de se rendre en sol péruvien. Selon l’inspecteur Gutierez, le couple se serait dirigé vers la ville de El Alto où se joignent les routes des Andes entre le Pérou et la Bolivie. L’inspecteur a indiqué que ces deux funestes personnages seraient au Pérou présentement n’eût été de la vigilance des forces policières du pays.

La police technique et judiciaire de La Paz a confisqué au couple de suspects, près de 800 cylindres de dynamite retrouvés dans 4 boites. On a aussi découvert dans les bagages de Rivieros, des photographies du couple assis sur une caisse de dynamite. Le président Evo morlaes a aussitôt accusé le département d’État américain de tenter de le déstabiliser. Il faut noter que les États Unis perdent du terrain à tout plan en Amérique Latine. Au Pérou, le candidat Ollanta Humala est en tête des sondages face à la conservatrice Flores Lourdes alors qu ?en Équateur, des manifestations s ?étendent un peu partout pour contrer le Traité de libre échange commercial entre l’Équateur et les USA.

Avec l’élection prochaine de Daniel Ortega au Nicaragua et un appui populaire frôlant les 70% en faveur du président Chavez au Venezuela, les États-unis semblent en perte de vitesse dans leur cour arrière. Mais que dire de cette action terroriste contre le pays le plus pauvre du continent sud américain et par dessus tout contre un président élu avec un confortable appui populaire ?

Les USA seraient-ils en train de nous dire que la démocratie, c’est pas juste des élections ? mais qu ?elle ne serait valable et souhaitable que dans le cas où elle ne servirait que leurs intérêts ?

nos médias se taisent-ils volontairement ? si on regarde les autres médias personne en parle... étrange

pour voir les photos de l’acte terroriste http://www.eldiario.net/

Lire la suite en ligne : >>> ici