Gaza : 17 enfants tués en moins de 24 h.

Depuis le premier jour, les enfants sont la deuxième cible après les membres du Hamas par les raids de l’opération israélienne " plomb durci".

Ce vendredi, sur les 7 palestiniens tués, 5 sont des enfants. Trois d’entre eux sont des frères âgés de sept à dix ans, de la famille Al-Astal. Ils sont morts dans une attaque aérienne contre leur maison dans le camp de Jabalia. Un quatrième enfant a péri dans une attaque aérienne dans la localité de Shouja’iya, et un cinquième, une fille, a été tuée dans le quartier de Zaytoune.

Jeudi, pour tuer un chef local du Hamas, Nizar Rayyane, l’armée d’occupation israélienne a tué en même temps 4 femmes et 11 enfants.

L’Onu s’étant déjà plainte que durant les premières 48 heures de l’offensive israélienne, 32 enfants ont été tués.

Depuis le début de l’offensive, le nombre d’enfants tués dépasse les 70. Le bilan total des tués est de 430, tandis que celui des blessés est aux alentours des 2280.

Rien que ce matin , il y a eu plus de 40 raids aériens israéliens qui ont détruit plusieurs maisons, une école (la 17éme écoles détruites depuis le débute de l’opération "plomb durci") et une mosquée ( la 8éme mosquées détruites depuis le débute de l’opération "plomb durci").

En attendant le déclenchement de l’opération terrestre imminente, des dizaines de chars, accompagnant plus de 9000 soldats, s’entassent sur les 60 km de frontières de cette région dont la surface ne dépasse pas les 360 Km2.

Source Al Jazeera

Moukawama